METALEUROP


Je commence un premier travail photo en 2005 avec un appareil argentique ; chaque semaine je me rends sur le site de l’usine, situé à 3 km de chez moi.  En quelques mois, l’énorme site de 50 hectares disparaît. La destruction est très impressionnante – plusieurs explosions… – et à mi parcours sont apparus les énormes tuyaux de l’infrastructure.  L’usine faisait partie intégrante, non seulement du paysage, mais aussi de mon histoire familiale : mon père et mon grand-père étaient agriculteurs et ont été concernés par la pollution des terres due au plomb. Cette photo s'intègre dans les "Portes ouvertes des ateliers d'artistes" (POAA) qui se déroulent du 19 au 21 octobre 2007 au "Non-Lieu" de Roubaix. Par cette exposition j'ai voulu montrer le démantèlement de l'usine d'un point de vue esthétique.Les images des tuyauteries qui apparaissent au cours de la destruction sont très impressionnantes, et certaines pièces métalliques, enchevêtrées, étranges. Mon point de vue est celui de quelqu’un qui a toujours connu ce paysage occupé par cette énorme masse sur 50 hectares, et qui voit disparaître en quelques mois tout un pan de l’horizon. Ce n’est pas un témoignage, plutôt une émotion.

mjneirynck@wanadoo.fr       +33(0)680654843

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Instagram Icon

© 2019 par Marie-Jeanne Neirynck. Créé sur le support Wix